AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La(r)mes de vérité. • Veasna


avatar
Lashkala
Mignons petits oisillons ♥
avatar :
Fem!France - APH
crédits :
@Baghera

Messages :
23
Points :
55

Voir le profil de l'utilisateur
Lashkala


Mar 3 Avr - 14:34
Message
Bien qu’en tant que gérante et propriétaire de la Fleur Blanche j’ai souvent un emploi du temps des plus chargé, il m’arrive de m’accorder des jours de repos. Lors de ces occasions, je laisse bien volontiers le commandement de mes filles à mon assistante, en qui j’ai la plus grande des confiances. Mais bien entendu, ce genre de choses est extrêmement rare. Je ne quitte pas mon office à la première folie, bien au contraire. Aujourd’hui était cependant un jour très spécial. Kerid allait fêter son anniversaire et je me devais de rendre ce jour inoubliable !

Ma mère n’avait jamais eu ces élans envers moi et je pense l’avoir regretté, au moins un peu. Ne parlons pas de mon oncle et de sa femme, qui était encore pires à ce propos – je frissonne rien que d’y repenser. En réalité, la première à avoir réellement organisé quelque chose pour mon anniversaire fut ma précédeceure à la tête de la maison close. Ce jour-là, perdue entre deux eaux, j’ai compris quelque chose d’immuable : Les anniversaires sont quelque chose de magnifique. D'autant plus lorsque partagé avec des gens que l'on aime, comme ce fut le cas pour moi auprès de mon époux pour les années qui suivirent - et encore énormément à venir je l'espère! Je ferais tout pour que mon fille puisse goûter elle aussi à la joie de ces évènements éphémère mais ô combien essentiels. Elle est encore jeune, elle a le droit à ce genre de petit plaisir.

Je souris alors que je m’occupe de battre la pâte dans le grand saladier en face de moi. J’ai décidé de tout faire maison, cette année ! Une lubie qui me prit, comme ça, sans que je ne sache vraiment pourquoi. Peut-être que c’est le fait de me savoir de nouveau enceinte depuis quelques jours qui me fait cet effet, je ne sais pas ! Quoi qu’il en soit, le sourire qui ourle mes lèvres ne semble pas vouloir disparaitre. Je me baigne allégrement dans les rayons du soleil qui filtre à travers la vitre de la fenêtre de la cuisine. « Chéri ? A ton avis, à quoi est-ce que je fais le nappage pour Kerid ? » Mon mari sera, comme à son habitude, un précieux soutien pour moi, je le sais. Rien ne pourrait nous séparer.

avatar
Commandant
Veasna S. Samnang
avatar :
Rider • Faite/Zero
crédits :
Baghera

Messages :
8
Points :
16

Voir le profil de l'utilisateur
Commandant


Dim 8 Avr - 2:52
Message
You know it's about you —————
Il y a des jours ou on sait qu’on a fait une connerie. On le sait parce qu’au moment même ou on a ouvert les yeux le matin, la journée à été gâchée. Parce qu’au moment ou la bêtise est faite, on se dit que tout ira bien, que ça nous apaisera, qu’on sera mieux après. Mais non, ça ne fait qu’empirer lorsqu’on se rend compte que la douce amertume de la veille ne fait que s’intensifier.

Veasna n’est pas le genre d’homme à faire mal. Du moins il ne pensait pas l’être dans un premier temps. Il avait toujours tout fait dans les règles. Il avait toujours aimé sa femme plus que de raison. Et il l’aimait toujours.
Mais Garance était une femme unique. Malgré tout l’amour qu’il lui portait et qu’elle lui offrait, depuis quelques temps, Veasna se sentait rejeté. Parce qu’elle était telle qu’elle était. Et il n’avait jamais reprocher sa sexualité à son épouse. Parce qu’il savait qu’elle ne l’avait pas choisie et, parce qu’il l’aimait plus que tout. Mais, avec son emploi du temps, avec ses envies, Veasna ne s’était plus senti désiré par celle qu’il aimait.

Et ça lui avait fait de la peine.
Il avait ruminé tout ça, essayant de ne pas penser à tout ça. Essayant simplement de ne pas y penser.

Jusqu’à elle.
Cette femme.
Elle était jolie, gentille.
Et surtout, elle s’intéressait à lui.

En rentrant ce matin-là, il se sentait mal. Il commença par une énième douche, le cœur lourd. Puis, il descendit. Non, rien n’allait mieux. Parce qu’il allait lui faire mal. Parce que c’était l’anniversaire de leur fille.
Et même s’il avait décidé de ne rien dire avant la fin de la soirée, voir Garance dans cette cuisine à s’affairer pour l’anniversaire de leur petite fille, son cœur se brisa.

Elle ne lui pardonnerait jamais.

« Je ne sais pas, si tu as fait un gâteau au chocolat, quelque chose de léger ? Orange par exemple ? Sinon nappage au chocolat… Ou alors si tu as de la vanille ou du citron ça peut aussi être une idée. »

Il lui offrit un petit sourire et approcha de l’évier pour faire la vaisselle qui y était entreposer. Il pouvait bien faire ça. Et se concentrer sur la vaisselle l’empêchait de penser à ce qui se passerait ensuite.

avatar
Lashkala
Mignons petits oisillons ♥
avatar :
Fem!France - APH
crédits :
@Baghera

Messages :
23
Points :
55

Voir le profil de l'utilisateur
Lashkala


Lun 16 Avr - 20:53
Message
Hum. Je prends un instant le temps de la réflexion pour méditer les propos de mon époux. Il a tout à fait raison. Rajouter une autre couche de chocolat sur un cœur de cette saveur ne serait pas une bonne idée pour un anniversaire. Il fallait que je tranche avec quelque chose de plus frais, de plus pétillant. Je ne peux empêcher mon sourire de s’élargir alors que je coule un regard vers mon cher et tendre Veasna.

Je prends soin de laver mes mains sous le jet d’eau du robinet, puis de les sécher avant de laisser la paume de ma main glisser sur la joue de mon aimé. Il est tellement attentionné, je n’aurais jamais pu m’imaginer plus heureuse en ménage ! « Merci mon amour, tu as des idées merveilleuses, comme toujours ! » D’aucun dirait que j’apparais peut-être niaise, que j’agis avec mon mari d’une manière ridicule. Je n’en ai cure. C’est peut-être vrai pour les autres, mais pas pour nous. J’aime sincèrement mon homme et je n’ai aucunement l’intention de changer ma démonstration d’affection à cause des autres et de leurs jugements sans fondements. Veasna, lui, au moins, ne me juge pas sur ce que je suis ; il m’a toujours soutenu quoi qu’il arrive.

« Je vais aller chercher des oranges et des citrons ans le cellier, je reviens tout de suite ! » Notre maison est parfaite, et très utilitaire. J’entre dans la pièce sombre, m’empare de quelques oranges et citrons puis referme la porte du placard avec un talon agile avant de revenir vers la cuisine. Je m’assois ensuite à la table, tournant cette fois le dos à Veasna, occupé avec la vaisselle. Première étape : peler les agrumes ! J’entame cette tâche immédiatement, sans perdre un instant de plus. Mais, je pense, comme toute femme qui se respecte, j’apprécie, lorsque cela m’est permis, de discuter pendant ce genre d’activité. Encore plus lorsqu’il est question d’être avec le pilier de mon foyer. « Alors, chéri, dis-moi ! Comment se passe tes journées à la caserne, dernièrement ? » Nous n’avons eu que peu de temps pour nous croiser, récemment…

avatar
Commandant
Veasna S. Samnang
avatar :
Rider • Faite/Zero
crédits :
Baghera

Messages :
8
Points :
16

Voir le profil de l'utilisateur
Commandant


Sam 28 Avr - 0:22
Message
I'm not looking for somebody with some superhuman gifts—————
Un frisson parcourt son corps de part en part. Il ferme les yeux un instant et sent son cœur se serrer. Mais il ne dira rien. Pas maintenant, pas tout de suite. Parce qu’il ne veut rien gâcher. Parce que Kerid a le droit d’avoir un anniversaire du tonnerre sans avoir ses deux parents qui se regardent en chien de faïence.

Mais Veasna ne sait pas faire semblant. Alors, malgré son sourire, le fait qu’il n’ai rien dit, qu’il ne veut rien laisser paraître, Garance se rendra compte à un moment ou à un autre que ça ne va pas fort. Et Veasna sera incapable de lui mentir. Parce qu’il déteste ça. Et que cet échange est surréaliste considérant ce qui va ensuite se passer.

Garance ne lui pardonnera jamais.
Et ça va lui briser le cœur.

Alors Veasna fait la vaisselle. Il n’est pas l’homme le plus doué dans les tâches ménagères mais, il fait toujours de son mieux. Il pose les plats sur l’égouttoir, perdu dans ses pensées. Pourtant il entend la voix de son épouse, il écoute. Mais il n’imprime pas. Il entend la porte du cellier, il l’entend partir et revenir, il l’entend le remercier. Et finalement lui poser une question. Il tente un sourire qu’il sait forcer.

« Bien. Fatigantes, comme d’habitude, mais je forme les nouvelles recrues donc c’est rafraichissant. »

Il éteint finalement l’eau et prend un chiffon pour essuyer la vaisselle.

« Et toi, les filles ? »

avatar
Lashkala
Mignons petits oisillons ♥
avatar :
Fem!France - APH
crédits :
@Baghera

Messages :
23
Points :
55

Voir le profil de l'utilisateur
Lashkala


Ven 11 Mai - 19:46
Message
Je me demande si j’ai fait quelque chose qui aurait pu froisser mon homme, récemment. Il est vrai que je n’ai pas été des plus présentes, dernièrement. Le travail à la maison close me demandant beaucoup d’heures, surtout en ce moment puisque nous recevons de plus en plus de hauts dignitaires et qu’il est de bon augure de savoir les accueillir avec le traitement qui leur est réservé. Mais ce n’est pas une excuse en soit, j’en ai bien conscience. Alors, tandis que je m’affairais aux fioritures du gâteau pour Kerid, je pris soin de répondre aux questions rendues de mon époux. « Elles vont bien et elles font toutes de leur mieux ! Pareil pour mes garçons, d’ailleurs. Tout le monde travaille d’arrache-pied dernièrement, c’est vraiment plaisant ! »

Ma quiétude commence à me quitter doucement et je n’apprécie cela que très peu. Je sais être très probablement en tort mais je n’ai pas envie que nous restions ainsi avec Veasna. Je l’aime tellement… Je ne le supporterais pas. Pas en ce moment précis en tous les cas. Alors, lentement, je me lève de mon office et rejoins la puissante silhouette que j’aime tant, elle-même affairée à s’occuper de la vaisselle devant notre évier.

De mes bras j’entoure son tour avec une tendresse que je ne réserve qu’à lui. Je veux le rassurer. Lui montrer que tout va bien. Que rien ne change entre nous malgré le peu de temps que nous passons ensemble dernièrement. « Mon amour, je suis désolée si je te donne l’impression de te délaisser ces derniers temps. Saches qu’il n’en est rien, au contraire… Et puis je vais tâcher d’être beaucoup plus à la maison pour toi et pour Kerid ! » Je suis en train de former une apprentie tenancière de maison après tout, il faut bien que je commence à la mettre dans le bain.


avatar
Commandant
Veasna S. Samnang
avatar :
Rider • Faite/Zero
crédits :
Baghera

Messages :
8
Points :
16

Voir le profil de l'utilisateur
Commandant


Mar 5 Juin - 20:02
Message
Red as blood and black as night—————
Et ça y était. Le point de non-retour. Veasna observa la tête blonde par-dessus son épaule. Elles s’affaissèrent ensuite, ses mains reposant contre le bord du lavabo. Il détourna son regard, fixant l’assiette qu’il avait encore en main.

Veasna avait mal au cœur.
Mais Veasna ne pouvait pas mentir plus longtemps.

Alors, il reposa l’assiette dans le fond de l’évier délicatement, ferma le robinet d’eau et essuya ses grandes paluches dans le torchon qui était posé sur le repose serviette. Il se tourna vers Garance et glissa ses doigts encore humides entre les mèches blondes. Il profita de ces derniers instants de douceur auquel il n’aurait plus le droit.
Plus jamais.

Il lui vola un baiser. Le dernier avant longtemps. Puis il se défit de son étreinte. Comme s’il ne voulait pas la salir de l’aveux qu’il allait lui faire.
Même si au fond, il l’avait déjà salie..

« Assieds-toi. »

Il prit place sur l’un des tabourets de la cuisine. Et il préférait éviter qu’elle ne s’agite dans tous les sens lorsqu’il avouerait ce qu’il a sur le cœur.

« J’ai à te parler. »

Il déglutit. Il n’essayerait pas de trouver des excuses ou des explications. Bien qu’il fût sûr d’en avoir, s’il cherchait bien.

« Sache avant tout, que je t’aime plus que tout et que, malgré ce que tu vas apprendre, ça n’a pas changer et ça ne changera pas. Jamais. Qu’importe ce que tu décideras de faire de moi. »

Il ne soutenait pas son regard, trop honteux pour voir la déception et la tristesse qui viendrait par la suite dans les yeux de son épouse. Il fixait le sol, jouant avec ses doigts. Il s'en voulait tellement, si seulement il pouvait revenir en arrière...

avatar
Lashkala
Mignons petits oisillons ♥
avatar :
Fem!France - APH
crédits :
@Baghera

Messages :
23
Points :
55

Voir le profil de l'utilisateur
Lashkala


Mer 6 Juin - 22:07
Message
Je sursaute un peu lorsque mon homme se penche pour m’embrasser. Je ne m’y attendais en aucun cas ; mais cela ne signifie pas, pour autant, que je suis désemparée totalement, au contraire. Je profite et me délecte de cet instant, si savoureux. Ses lèvres m’ont toujours plus, depuis la première nuit, le premier soir. Elles ont ce goût si particulier qui me tient toujours en éveil.

Mais l’intrigue se propage tout de même dans mon sang lorsque Veasna me fait reculer jusqu’à la table de notre modeste cuisine et assoir sur l’une des chaises de bois provenant du même ensemble. Il a l’air solennel, presque grave. Qu’est-ce qui peut bien le mettre dans cet état-là ? Aujourd’hui est pourtant un jour de félicitée, je ne comprends pas vraiment. Mais Veasna a toujours eu ce partie de vouloir être irréprochable et sans faute. Tout le temps. Il ne se ménage jamais, sauf quand je l’y force.

Je sens monter la pression – qu’il se met tout seul – d’aveux qui lui apparaissaient terrifiants. D’un sourire en coin, je prends le parti de l’arrêter un peu. Je pense avoir compris. « Mon amour, voyons ! Je crois savoir ce que tu veux me dire mais ne t’inquiètes pas, jamais je ne cesserais jamais de t’aimer pour une si petite chose, enfin ! »

Je me penche un peu vers lui, liant mes mains aux siennes et le baignant dans un regard d’amour, celui que je ne réserve qu’à lui et lui seul ; lui qui a su m'aimer et me comprendre telle que je suis, telle que je serais à jamais. Je fais attention à ce que notre fille ne puisse rien entendre, même si elle venait fureter vers la cuisine. Nous devons être discrets ! « Tu as égaré le cadeau pour Kerid, c’est ça ? » Ce n’est rien. Nous allons trouver une solution.

Contenu sponsorisé


Message
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perte des points en dextérité après Up
» Comment avouer une vérité pareille?
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Célérité
» Un repos bien mérité [NEUTRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Alkar :: Lashkala :: Vénéris :: Habitations-
Sauter vers: